Est-il possible de mélanger des liquides de refroidissement différents ?

Le liquide de refroidissement participe au bon fonctionnement du moteur de véhicule. En effet, il a pour rôle d'assurer le maintien d'une température optimale et d'empêcher une surchauffe ou un gel. En raison de son importance, vous devez veiller à ce que le niveau soit toujours correct. À défaut n'hésitez pas à en rajouter. Mais il est recommandé de ne pas mélanger différents liquides de refroidissement.

Sommaire :

Comparez les meilleurs garages pour purger votre liquide de refroidissement :

🔎 Quels sont les différents types de liquide de refroidissement ?

différents types de liquide de refroidissement

Il existe plusieurs types de liquide de refroidissement. Pour commencer, ils peuvent être classés en fonction de leur composition :

  • Le type C : il s'agit des liquides de refroidissement d'origine minérale ;
  • Le type D ou G : ces derniers sont constitués de matière organique. Concernant les liquides de refroidissement de ce type, vous pouvez bénéficier d'une durée de vie plus longue et d'une meilleure efficacité de protection.

Les liquides de refroidissement peuvent aussi être classés en termes de couleur. Ils seront ainsi rouge, jaune, bleu, rose, vert, orange. Mais sachez qu'en fonction de la couleur, vous pouvez connaître la composition de votre liquide de refroidissement.

Par exemple s'il est de couleur rouge, jaune, rose, sachez que votre liquide de refroidissement est de type D ou G et donc à base organique. S'il est vert ou bleu par contre, il s'agira du type C qui correspond à un produit d'origine minérale.

Attention : contrairement à ce que de nombreux pensent, il ne faut en aucun cas vous servir d'eau à la place du liquide de refroidissement. En effet avec de l'eau, la chaleur ne sera pas évacuée correctement. Cela risque d'entraîner un entartrage de votre circuit de refroidissement.

Le liquide de refroidissement est doté d'une eau traitée prévue pour cet effet, d'un additif antigel et d'un additif corrosif. Grâce à toutes ces composantes, la température de congélation du liquide de refroidissement sera réduite, ce qui permet en conséquence d'accroître la température d'évaporation.

Comme vous avez pu le voir, vous pouvez trouver sur le marché de nombreux types de liquides de refroidissement. Mais vous devez prendre en compte certains critères pour valablement faire votre choix.

Ainsi le choix du liquide de refroidissement se fera en fonction de l'environnement dans lequel vous roulez. En effet le seuil de résistance face aux températures n'est pas toujours le même selon le type de liquide de refroidissement :

  • Le liquide de refroidissement de type 1 : il va geler lorsque vous circulez à une température inférieure à 15°C. De plus il va s'évaporer à 155°C.
  • Le liquide de refroidissement de type 2 : il gèle sous -18°C et s'évapore à 108°C.
  • Le liquide de refroidissement de type 3 : le gel de celui-ci va intervenir lorsqu'une température inférieure à 35°C est atteinte. L'évaporation quant à elle se fera à 155°C.

💡 Quels sont les risques en cas de mélange de liquides de refroidissement ?

Risques mélange liquide de refroidissement

Si vous constatez que le niveau de votre liquide de refroidissement n'est pas correct, vous devez en rajouter pour circuler en toute sécurité. Cependant vous devez faire attention au liquide que vous rajoutez dans votre vase d'expansion.

Il est recommandé de choisir un liquide de refroidissement du même type pour faire l'appoint. Cela vous permettra ainsi d'éviter d'endommager votre circuit de refroidissement et d'autres pièces de votre véhicule. Cela veut dès lors que vous devez choisir un liquide présentant la même couleur que celui déjà présent dans votre vase d'expansion.

Toutefois si vous comptez vous rendre en zone d'extrême froid pour des sports d'hiver par exemple, vous pouvez opter pour un liquide de refroidissement qui soit plus résistant à ces températures. Dans ces cas, un liquide de type 3 va être le choix idéal. Toutefois si votre vase contient un autre type de liquide, il ne faudra en aucun cas rajouter directement du liquide de type 3 dans le réservoir.

Il faudra réaliser au préalable une vidange du liquide de refroidissement. Un mélange de liquides de refroidissement différents pourrait causer la présence d'un bouchon au niveau de votre circuit de refroidissement mais aussi de votre radiateur. Vous risquez dès lors d'avoir un liquide de refroidissement sous forme de boue épaisse, ce qui pourrait boucher les canalisations du radiateur de votre voiture. De plus le défaut de refroidissement du moteur risquerait de l'endommager.

Important : vous devez penser à changer votre liquide de refroidissement de façon régulière. En effet en fonction de la fréquence d'utilisation de votre voiture, sa durée de vie peut varier. Si vous ne roulez pas beaucoup (environ 10 000 km par an), le changement de votre liquide de refroidissement devra être fait tous les 3 ans au moins. Si par contre vous êtes à plus de 10 000 km par an, changez votre liquide tous les 30 km environ.

Il est fortement déconseillé de mélanger deux liquides de refroidissement. Si vous souhaitez aller en vacances ou dans une région avec des températures plus extrêmes, effectuez d'abord une vidange au risque d'endommager votre circuit de refroidissement.

Comparez les meilleurs garages pour purger votre liquide de refroidissement :


Photo de l’auteur Diariatou

Ecrit par Diariatou

Spécialiste de la courroie de distribution

1 juin 2022 10:50


Pour en savoir plus sur la courroie de distribution