Stage de récupération de points : tout ce qu'il faut savoir

Le stage de récupération de points est une formation qui permet à un automobiliste de récupérer les points qu'il a perdus sur son permis de conduire. Celui-ci peut intervenir à l'initiative du conducteur lui-même mais peut aussi être imposé suite à une décision judiciaire.

Sommaire :

Comparez les meilleurs garages pour réparer votre voiture :

🔎 Qu'est-ce qu'un stage de récupération de points ?

Qu'est-ce qu'un stage de récupération de points

Comme son nom l'indique, un stage de récupération est un stage qui vise à sensibiliser les automobilistes sur la sécurité routière. Il est ainsi adressé à ceux qui ont commis des infractions au code de la route et qui ont perdu leurs points sur leur permis de conduire. Cette pratique est particulièrement courante. D'ailleurs plus de 300 000 automobilistes effectuent ce stage de sensibilisation chaque année.

Précisons cependant que le but de ce stage n'est pas de récupérer l'intégralité des points du permis de conduire. En effet celui-ci comporte 12 points mais seulement 4 points pourront être récupérés à l'issue de ce stage.

Plusieurs conditions sont requises pour vous permettre de vous inscrire à un stage de récupération de points :

  • Le nombre de points sur votre permis de conduire est inférieur à 12 ;
  • Vous êtes titulaire d'un permis de conduire valide ;
  • Votre permis de conduire a été obtenu depuis plus de 3 ans : lorsque vous êtes en période probatoire et que vous perdez au moins 3 points sur votre permis de conduire, il faudra attendre la réception de la lettre 48N ;
  • Vous n'avez pas passé un stage de récupération de points durant l'année en cours.

📆 Quand faut-il faire un stage de récupération de points ?

Quand faut-il faire un stage de récupération de points

Le stage de récupération de points peut se faire volontairement mais il peut aussi être imposé. Dans le premier cas, il intervient selon le bon vouloir de l'automobiliste qui a perdu des points suite à la commission d'infractions. Toutefois pour que cela puisse être possible, le titulaire du permis doit avoir obtenu celui-ci depuis plus de 3 ans au moins.

Nous vous conseillons d'effectuer ce stage de récupération de points s'il ne vous reste que 6 points sur votre permis de conduire. D'ailleurs une lettre 48M vous sera adressée dans cette situation pour vous inviter à effectuer ce stage de sensibilisation. Mais elle n'a aucun caractère obligatoire.

S'il ne vous reste que 4 points sur votre permis de conduire par exemple, vous risquez une invalidation du permis de conduire si vous commettez une nouvelle infraction au code de la route. Vous recevrez ainsi une lettre 48SI. Pour éviter de prendre des risques, il reste donc plus prudent d'effectuer ce stage de récupération de points lorsque vous avez entre 4 et 8 points.

Cependant il est possible que le stage de récupération de points soit obligatoire. Ce sera le cas dans deux situations :

  • Suite à une décision de justice : le juge peut vous obliger à effectuer un stage de récupération de points. Il peut aussi être imposé par le délégué du procureur. Il s'agira ainsi d'une peine complémentaire ou encore d'une alternative à une poursuite judiciaire.
  • Suite à la réception de la lettre 48N : cela s'adresse plutôt aux jeunes conducteurs qui sont en période probatoire et qui ont perdu au moins 3 points sur leur permis de conduire. La lettre est dès lors envoyée en recommandé.

Important : le stage de sensibilisation imposé par décision de justice ne vise pas la récupération des points sur le permis de conduire. Cependant il reste obligatoire et vous devrez remettre l'attestation qui vous a été délivrée à la fin de la formation à l'autorité judiciaire qui vous l'a imposé.

Comparez les meilleurs garages pour réparer votre voiture :

⁉️ Stage de récupération de points : comment ça marche ?

Stage de récupération de points : comment ça marche

Le stage de récupération de points ne peut être effectué par le même automobiliste qu'une fois par an. Il existe plusieurs centres agréés auprès desquels vous pouvez le passer. N'hésitez pas à consulter la liste en ligne, directement sur le site de votre préfecture. Il est également possible de choisir un autre département pour passer le stage de récupération de points.

Une fois que vous vous serez inscrit au centre de votre choix, une convocation vous sera envoyée. Celle-ci va comporter les informations sur le lieu, la date ainsi que les horaires. Le stage de récupération de points se déroule sur deux jours consécutifs en groupe de 6 à 20 conducteurs. Il est animé par un psychologue et un spécialiste en matière de sécurité routière.

Attention : la journée dure 7h et vous devez impérativement respecter les horaires renseignés dans la convocation. À défaut vous pourriez vous voir refuser l'accès au centre.

Plusieurs thèmes seront abordées. Vous allez dès lors bénéficier d'une formation sur l'insécurité routière mais aussi sur des sujets beaucoup plus spécifiques. Des études de cas d'accidents vous seront aussi soumises ainsi qu'un questionnaire d'auto-évaluation. Il ne s'agit toutefois pas d'un contrôle ni d'un examen.

Une fois le stage de sensibilisation terminé, une attestation de validation de votre participation vous est délivrée. Vous devez donc suivre l'intégralité de la formation. Cette attestation vous permet dès lors de récupérer 4 points sur votre permis de conduire si le stage n'a pas été effectué à la suite d'une décision judiciaire.

💸 Quel est le prix d'un stage de récupération de points ?

Quel est le prix d'un stage de récupération de points

Qu'il soit obligatoire ou non, le stage de récupération de points aura toujours un coût. Il n'est jamais gratuit. Mais d'un centre à un autre, le prix d'un stage de récupération de points peut varier. Pour bénéficier d'une offre moins chère, nous vous conseillons de privilégier les centres agréés. En effet des plateformes en ligne vous permettent de trouver un centre mais vous risquez de payer un surcoût lié à leur commission. En effet vous pouvez compter entre 200 et 300 € en moyenne.

Il est aussi possible de trouver des offres moins chères en passant par un département différent du vôtre. N'hésitez donc pas à contacter des centres agréés pour comparer leurs tarifs.

💡 Est-il possible de se faire rembourser un stage de récupération de points ?

Est-il possible de se faire rembourser un stage de récupération de points

Il est possible de se faire rembourser le stage de récupération de points. Toutefois pour cela vous devez au préalable remplir certaines conditions. En effet il faut la souscription d'une assurance anti-perte de points. Cette garantie vous permettra dès lors de récupérer une partie du budget investi dans le stage de récupération de points.

De plus ce stage de sensibilisation ne doit pas être effectué suite une décision de justice. Un autre point déterminant : votre permis de conduire doit compter plus de 6 points.

En cas de paiement d'une amende forfaitaire, vous pouvez obtenir remboursement si vous avez reçu une lettre 48N en période probatoire. Cependant vous disposez d'un délai de 4 mois après réception de la lettre pour réaliser le stage de récupération de points.

Pour vous permettre de faire la demande de remboursement, un formulaire de remboursement va vous être délivré à la fin du stage. Veillez cependant à l'envoyer au Trésor Public dans un délai de 15 jours maximum. En cas d'acceptation, vous recevrez votre remboursement sous 3 semaines à 3 mois.

Le stage de récupération de points est une formation effectuée pour vous permettre de récupérer 4 points sur votre permis de conduire. Bien qu'il puisse être volontaire ou obligatoire, il faudra toujours prévoir un coût pour ce stage de sensibilisation à la sécurité routière. Mais n'oubliez pas : seul un stage de récupération de points par an est possible.

Comparez les meilleurs garages pour réparer votre voiture :


Photo de l’auteur Diariatou

Ecrit par Diariatou

Spécialiste de la courroie de distribution

25 mars 2022 11:17


Pour en savoir plus sur la courroie de distribution