TPMS (Tyre Pressure Monitoring System) : fonctionnement et pannes

Le TPMS (Tyre Pressure Monitoring System) contrôle la pression des pneus de votre voiture. Il fonctionne soit grâce aux capteurs ABS, soit grâce à des valves de pneu électroniques. Cette information est ensuite transmise au calculateur. En cas de pression trop faible, un voyant TPMS s'affiche sur votre tableau de bord.

Sommaire :

Comparez les meilleurs garages pour réparer votre TPMS :

🚗 Comment fonctionne le système TPMS ?

fonctionnement TPMS

Le TPMS, ou Tyre Pressure Monitoring System, est un système électronique qui contrôle automatiquement la pression des pneus. Il sert à vérifier le gonflage des pneumatiques et à en informer l'automobiliste en temps réel en lui affichant la valeur de pression des pneus sur le tableau de bord.

Le TPMS indique également, grâce à un voyant, un sous-gonflage ou sur-gonflage des pneumatiques au conducteur. Celui-ci sait alors qu'il doit intervenir rapidement.

Le système de contrôle automatique de la pression des pneus est apparu dès la fin des années 1980. Le TPMS est devenu un équipement de série sur certaines gammes dès la fin des années 1990, puis il est devenu obligatoire en Europe sur tous les nouveaux modèles de véhicule de moins de 3,5 tonnes dès 2012.

Depuis fin 2014, le TPMS est obligatoire sur tous les véhicules neufs de moins de 3,5 tonnes en Europe. Jusque-là, il était en option sur la plupart des véhicules, notamment haut de gamme.

C'est par souci de sécurité mais aussi par enjeu écologique que le TPMS est devenu obligatoire. En effet, rouler avec des pneus mal gonflés est évidemment dangereux sur la route : perte d'adhérence, allongement des distances de freinage, etc.

Mais cela augmente également la consommation du véhicule. Par conséquent, cela augmente aussi les émissions polluantes.

Il existe deux types de systèmes de contrôle de la pression des pneus :

  • Le TPMS direct ;
  • Le TPMS indirect.

Si les deux systèmes ne fonctionnent pas de la même façon, le rôle du TPMS est le même : lorsque votre pneu atteint une pression inférieure d'au moins 25%, un voyant s'allume pour vous alerter. En outre, les deux systèmes fonctionnent avec des capteurs, quoi qu'ils ne soient pas les mêmes.

TPMS : direct ou indirect ?

Il y a deux technologies différentes de contrôle automatique de la pression des pneus : le TPMS direct et le TPMS indirect. Le second est le plus courant. Son fonctionnement se base sur les capteurs ABS, grâce auquel un logiciel compare la vitesse de rotation des roues.

Si la vitesse de rotation d'une roue est plus rapide, c'est que son diamètre est inférieur, et donc sa pression également. Si la différence de pression est d'au moins 25%, le voyant TPMS s'allume sur le tableau de bord. Mais le TPMS indirect a plusieurs inconvénients :

  • Un manque de précision, car il ne connaît pas la pression exacte des pneus ;
  • Si tous les pneus sont sous-gonflés, le système ne peut pas le savoir ;
  • En cas de défaillance du capteur ABS, le TPMS ne peut plus fonctionner et il faut remplacer le capteur.

Le TPMS direct fonctionne grâce à un capteur situé sur la valve du pneu. Ainsi, il mesure la pression exacte et transmet cette information à un récepteur de l'ordinateur de bord grâce à un signal radio. Le tableau de bord peut alors afficher la pression exacte de vos pneus, voire même leur température.

Le TPMS direct utilise des valves de pneu électroniques qu'il faudra remplacer en cas de panne. En fonction du type de valve, il faut compter entre 50 et 150 €. Le système est donc plus précis, instantané, mais aussi plus coûteux.

👨‍🔧 Comment installer le TPMS ?

installer TPMS

Il est possible d'installer le TPMS sur une voiture qui n'en était pas équipée. Le système est vendu sous forme d'un kit composé de capteurs et d'un récepteur. Si l'installation des capteurs et bouchons de valve est relativement simple, il faudra aussi mettre en place l'afficheur du tableau de bord.

Matériel :

  • Outil de reprogrammation
  • Kit TPMS
  • Pâte de montage
  • Clé dynamométrique

Étape 1 : Choisir le bon capteur TPMS[⚓ ancre "etape1"]

capteur TPMS

Il existe différents types de capteurs TPMS : des capteurs universels, qui conviennent à la majorité des véhicules, et des capteurs spécifiques dédiés à un modèle précis. Il existe aussi différentes valves électroniques : en aluminium type clamp-in, en caoutchouc ou en aluminium avec un capteur séparé.

Les valves en caoutchouc peuvent être utilisées jusqu'à 210 km/h mais pas au-delà, contrairement aux valves en aluminium qui se détériorent moins rapidement mais sont plus chères.

Étape 2 : Monter le capteur de pression des pneus[⚓ ancre "etape2"]

monter TPMS

Commencez par retirer la valve du pneu : détachez son corps et retirez-le du trou. Puis vissez le capteur TPMS. Si vous avez opté pour une valve en aluminium, il faut aussi la visser en la passant à travers le trou de valve. Appuyez le capteur sur le fond de jante et serrez à l'aide d'une clé dynamométrique.

Si vous avez choisi une valve en caoutchouc, le montage se fait à l'aide de pâte. Commencez par faire passer la valve dans le trou de valve et tirez dessus. La valve doit pouvoir flotter librement et pas se trouver sur le fond de jante, contrairement à une valve métallique.

Étape 3 : Programmer le véhicule[⚓ ancre "etape3"]

programmer TPMS

La programmation du TPMS se fait au moyen d'un appareil spécifique : un outil de diagnostic TPMS. Celui-ci va permettre de reprogrammer le calculateur pour qu'il reconnaisse le code ID des capteurs. Pour cela, entrez l'ID du capteur dans l'appareil et suivez les instructions du processus d'apprentissage.

Comparez les meilleurs garages pour réparer votre TPMS :

🔧 Comment programmer le TPMS ?

programmation système TPMS

La programmation du TPMS direct se fait à l'aide d'un outil de reprogrammation spécifique. Pour le TPMS indirect, il est possible de passer par le menu du véhicule : à l'arrêt, réinitialisez le système depuis les commandes de votre ordinateur de bord.

La reprogrammation par le roulage est également possible. Dans ce cas, vous devez rouler une quinzaine de minutes à une allure déterminée pour réinitialiser le système. Enfin, un outil de diagnostic vous permet aussi de reprogrammer le TPMS.

🔍 Comment désactiver le TPMS ?

désactiver TPMS

Le TPMS est un système obligatoire sur tous les véhicules neufs depuis 2014. C'est même le cas depuis 2012 pour les nouveaux modèles de voiture. La législation européenne vous interdit donc de le désactiver. Vous risquez une amende et pouvez échouer au contrôle technique, qui vérifie le bon fonctionnement du système de contrôle automatique de la pression des pneus.

Ça y est, vous savez tout sur le TPMS ! L'entretien de ce système doit être fait périodiquement par un professionnel. En cas de panne, il faudra seulement remplacer le capteur ou y ajouter la valve du pneu, suivant qu'il s'agit d'un TPMS indirect ou direct.

Comparez les meilleurs garages pour réparer votre TPMS :


Photo de l’auteur Ariane

Ecrit par Ariane

Spécialiste de la courroie de distribution

10 juin 2021 12:14


Pour en savoir plus sur la courroie de distribution