Contrôle technique voiture électrique : l'essentiel à retenir

Quel que soit le modèle de véhicule que vous avez, celui-ci doit obligatoirement passer au contrôle technique s'il s'agit d'un véhicule léger. Les voitures électriques ne font donc pas exception à la règle. D'ailleurs pour ce type de voiture, onze points de contrôle supplémentaires seront vérifiés.

Sommaire :

Comparez les meilleurs garages pour faire cotre contrôle technique :

⁉️ En quoi consiste le contrôle technique de voiture électrique ?

En quoi consiste le contrôle technique de voiture électrique

Qu'il s'agisse d'une voiture thermique, d'une voiture électrique ou encore hybride, le contrôle doit obligatoirement être fait sur les véhicules légers depuis le 1er janvier 1992. Sont donc concernés les véhicules particuliers dont le Poids Total Autorisé en Charge (PTAC) n'excède pas 3,5 tonnes.

Le contrôle technique d'une voiture électrique reste cependant plus complexe que celui d'une voiture thermique. En effet, pour le dernier modèle de véhicule, vous aurez uniquement 133 points de contrôle tandis que pour le contrôle technique d'une voiture électrique, il faudra prévoir encore 11 autres points.

Les premiers points de contrôle d'une voiture électrique sont les mêmes que ceux d'une voiture thermique. En effet, ils sont répartis en neufs catégories :

À ces points de contrôle, il faudra en rajouter 11 autres qui concernent uniquement le contrôle technique des voitures électriques :

  • La batterie de traction ;
  • Le coffre à batterie de traction ;
  • La prise de recharge ;
  • Les câblages et connecteurs haute tension ;
  • Le câble de charge ;
  • La protection de la prise ;
  • Les orifices d'aération ;
  • La continuité de masse ;
  • Les tresses de masse et leurs fixations ;
  • Le dispositif antidémarrage ;
  • Les équipements électriques et électroniques haute tension.

Chacun de ces points de contrôle peut donner lieu à une défaillance. En effet, en fonction de leur gravité, vous pouvez retrouver différents types de défaillances :

  • Une défaillance mineure : ce type de défaillance n'entraîne aucun risque pour la sécurité de la voiture ou encore pour l'environnement. Elle est tout simplement consignée dans le procès-verbal du contrôle technique de votre voiture électrique. Pour éviter que le problème ne devienne plus grave au fil du tems, nous vous conseillons de régler rapidement la panne.
  • Une défaillance majeure : une défaillance majeure présente un risque pour les passagers de la voiture, les usagers sur la route mais aussi pour l'environnement.
  • Une défaillance critique : ce dernier cas fait état d'un danger immédiat pour la sécurité routière et/ou l'environnement.

Si votre voiture électrique présente une défaillance majeure ou critique à l'issue du contrôle technique, vous allez devoir faire les réparations et passer une contre-visite. Sachez que parmi les 11 points de contrôle supplémentaires concernant le contrôle technique d'une voiture électrique, 8 peuvent conduire à une contre-visite.

Tout comme pour une contre-visite de voiture thermique, celle d'une voiture électrique devra être faite dans un délai de 2 mois après le contrôle technique. S'il s'agit d'une défaillance critique par contre, vous risquez une immobilisation de votre voiture électrique. Bien que cette vérification soit obligatoire, vous pouvez choisir un autre centre que celui auprès duquel vous avez passé le contrôle technique de votre voiture électrique.

Seuls les points de défaillance seront à nouveau contrôlés. Un procès-verbal vous sera ensuite remis avec la mention des défaillances s'il y en a ainsi que leur niveau de gravité. Si le contrôle technique de la voiture électrique ne montre aucune défaillance, le contrôleur appose directement sur le pare-brise une vignette indiquant la validité de ce contrôle technique.

📆 Quand effectuer le contrôle technique d'une voiture électrique ?

Quand effectuer le contrôle technique d'une voiture électrique

Tout comme pour n'importe quelle voiture à motorisation essence ou diesel, la voiture électrique doit être soumise au contrôle technique. Le premier contrôle technique doit être réalisé durant les 6 mois avant le quatrième anniversaire suivant sa mise en circulation.

Pour les prochains contrôles techniques de votre voiture électrique, sachez qu'ils devront être effectués tous les deux ans. Vous devez cependant penser à réaliser ce contrôle technique avant la date limite de validité qui figure sur la vignette de votre pare-brise. Celle-ci est, en effet, apposée par le contrôleur à l'issue d'un contrôle technique réalisé avec succès.

Le non-respect des restrictions relatives au contrôle technique de votre voiture électrique vous expose à des sanctions : une amende forfaitaire de 135 € et pouvant aller jusqu'à 750 €, une immobilisation de votre voiture en cas de contrôle des forces de l'ordre.

Important : d'une voiture électrique à l'autre, la durée de votre contrôle technique peut varier. Mais si celle-ci ne rencontre aucune panne, le temps moyen sera entre 45 minutes et 1 heure de temps.

Comparez les meilleurs garages pour faire cotre contrôle technique :

📍 Où procéder au contrôle technique d'une voiture électrique ?

Où procéder au contrôle technique d'une voiture électrique

Pour procéder au contrôle technique de votre voiture électrique, vous allez devoir vous rendre dans un centre agréé. Vous pouvez retrouver sur le site utac-otc.com la liste des centres agréés en France. Ils peuvent être rattachés à un réseau ou être indépendants.

Sachez cependant que tous les centres agréés ne possèdent pas forcément l'habilitation requise pour effectuer un contrôle technique de voiture électrique. En effet, il faut obligatoirement qu'un professionnel formé aux voitures électriques soit rattaché à ce centre. Pensez donc à vous renseigner sur les types de véhicules pouvant être contrôlés par les centres avant d'en choisir un.

💶 Quel est le prix d'un contrôle technique de voiture électrique ?

Prix d'un contrôle technique de voiture électrique

Le prix du contrôle technique de voiture électrique va différer d'un centre à un autre. Sachez également qu'en fonction du modèle de voiture que vous avez, le coût sera plus élevé : un contrôle technique de voiture électrique coûte donc plus cher qu'un contrôle technique de voiture thermique. De plus, il nécessite plus de temps en raison des points de contrôle supplémentaires.

En moyenne, vous pouvez compter environ 75 € pour le contrôle technique d'une voiture thermique alors que pour une voiture électrique, le prix variera entre 100 et 150 €. La contre-visite sera quant à elle, gratuite la plupart du temps. À défaut, prévoyez entre 15 à 20 €.

Pour effectuer un contrôle technique de voiture électrique, il faut rajouter quelques points de contrôle spécifiques à ce type de voiture. Mais en dehors de cela, le principe et les obligations restent les mêmes. Pensez donc à bien respecter les réglementations au risque de vous prendre des sanctions en cas de contrôle des forces de l'ordre.

Comparez les meilleurs garages pour faire cotre contrôle technique :


Photo de l’auteur Diariatou

Ecrit par Diariatou

Spécialiste de la courroie de distribution

23 mai 2022 15:07


Pour en savoir plus sur la courroie de distribution